Etricourt-Manancourt

Calendrier du mois

Commune d'Etricourt-Manancourt

16 Grande Rue

80360 Etricourt-Manancourt

Tél. 03.22.86.83.61

Fax 03.22.86.83.61









Inauguration de la place

en présence de M Stéphane Demilly, Député. M Dominique Camus Conseiller Général, Mrs Quillet de l'ADES, Eric François C.C de Haute Somme de M Albert Flinois Conseiller Général honoraire.

Inauguration de l'Agence Postale Communale

En présence de : M Stéphane Demilly député, de Me Valérie Kumm conseillère régionale, de M Dominique Camus conseiller général, de M Laurent Poiret directeur départemental de la poste, de Mrs les directeurs et représentants de la Poste, du Cdt de brigade de gendarmerie, des conseillers municipaux et agents communaux.

P.-S.

Si vous souhaitez exercer votre droit à limage sur les photos de cet événement, veuillez vous adresser à la commune d'Etricourt-Manancourt

 Une journée pour honorer les disparus

ETRICOURT-MANANCOURT Une journée pour honorer les disparus

Publié le 18/10/2016

Courrier picard















Près de 400 personnes, dont de nombreux Britanniques, ont participé à une journée d’hommages dans le cadre du centenaire de la Grande Guerre.

Les descendants du capitaine Tidswell ont tenu à lire l’ultime lettre du pilote, envoyée quelques jours avant que son avion soit abattu au-dessus d’Etricourt.

La population d’Étricourt-Manancourt (511 habitants) a presque doublé, dimanche 16 octobre, lors des inaugurations du nouveau monument aux morts et de la place du 11-Novembre-Stoke-Poges. Mais aussi et surtout pour honorer la mémoire du capitaine Cecil Robert Tidswwell.

Au milieu de la nature, au monument dédié à ce membre des Royal Dragoons – situé à l’endroit même où son aéronef a été abattu le 16 octobre 1916 –, une importante délégation britannique s’est déplacée, dont une quarantaine de membres de sa famille et des hommes du GIS Memory en tenue militaire de l’époque. Ils étaient accompagnés par l’harmonie de Ribécourt-la-Tour, des membres du Somme Battlefield Pipe Band, des porte-drapeaux et des élus locaux.

Son petit-neveu Anthony Hansell a tenu à témoigner : «  Parmi nous, aujourd’hui, il y a la descendance de trois de ses sœurs, mon arrière-grand-mère Maud Hansell et mes grands-tantes Janette Gardner et Daisy Gilligan. Nous représentons les 3e, 4e et 5e générations de sa descendance. Quelques-uns d’entre nous se sont rencontrés pour la première fois hier (15 octobre, ndlr) et d’autres ne se sont pas vus depuis des décennies. » Il faut dire que cette descendance a fait le voyage depuis le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Allemagne, l’Espagne et même le Canada (et la France aussi).

«  Sa vie a été écourtée par cette terrible guerre, poursuit son petit-neveu. Mais il vit toujours dans la mémoire de notre famille grâce aux lettres qu’il a rédigées sur le front. » C’est d’ailleurs la dernière missive du capitaine, envoyée quelques jours avant sa disparition, qui a été lue pour clore cet hommage.

Honorer ses soldats et ses soutiens

L’ancien monument aux morts était, jusqu’ici, implanté à l’abri des regards. Il se trouve désormais au cœur du village. Les enfants du village y ont déposé une rose, pour chaque nom évoqué lors de l’appel aux morts. Plus tard, l’inauguration de la place du 11-Novembre-Stoke-Poges a eu lieu en présence d’une délégation de la ville anglaise de Stoke Poges, marraine de guerre d’Étricourt-Manacourt. Grâce à leur soutien financier, les Anglais ont, entre autres, permis à la commune d’installer un réseau d’eau potable, toujours en service aujourd’hui.